Affaire Bakary Gassama: un indice de taille sur le verdict de la FIFA !

La Fédération Internationale de Football (FIFA) n’aurait toujours pas pris en compte la requête de la Fédération algérienne (FAF) concernant l’affaire Bakary Gassama après le match des barrages face au Cameroun. L’arbitre en question n’a pas encore fait l’objet de « suspension à titre conservatoire » dans le cadre de l’enquête et a même été désigné au sifflet d’un quart de finale “aller” de Ligue des Champions CAF ce samedi 16 avril !

Suite à son élimination face au Cameroun (1-2 a.p.) le 29 mars dernier en barrage retour du Mondial 2022, l’Algérie a déposé un recours auprès de la FIFA pour protester contre «l’arbitrage scandaleux (de Bakary Gassama et de la VAR, ndlr) ayant faussé le résultat de la rencontre» selon Charaf-Eddine Amara, président démissionnaire de la Fédération algérienne de football (FAF). Vidéo:

La requête de l’Algérie finalement ignorée par la FIFA ?

Toutefois, et compte tenu des données actuelles, plusieurs médias algériens de renom, dont La Gazette du Fennec, assurent que la FIFA n’a pas encore examiné cette requête.

Alors que les supporters algériens espèrent que la rencontre face au Cameroun soit rejouée et que le fameux verdict de la FIFA serait attendu pour le 21 avril prochain, il semblerait que la décision attendue par l’instance mondiale ne concernera pas le résultat technique du match, au grand dam des « Fennecs » !

Pas de suspension à titre conservatoire pour Bakary Gassama…

En effet, l’arbitre de la rencontre Bakary Gassama n’a toujours pas fait l’objet de « suspension à titre conservatoire » ni de la part de la FIFA, ni de la part de la CAF. Le très contesté officiel gambien a même été désigné pour officier à la salle de la VAR du quart de finale aller de Ligue des Champions CAF qui a mis aux prises Petro Atlético et Mamelodi Sundowns ce samedi 16 avril (2-1).

Gassama jouit toujours de la pleine confiance de la FIFA !

Si Monsieur Gassama faisait l’objet de quelconque enquête, il aurait été logiquement empêché d’exercer et ce, le temps que le dossier soit traité et une décision prise. Or, c’est loin d’être le cas.

Par conséquent, et du fait que l’arbitre gambien a été de nouveau désigné pour diriger une rencontre d’une grande importance sur le plan continental, on déduit logiquement que Bakary Gassama jouit toujours de la pleine confiance de la FIFA et qu’il est pour le moment à l’abri d’une sanction.

En tout cas, tant qu’il est désigné pour officier, cela indique clairement que la FIFA n’a aucune intention de le sanctionner ni ce jeudi 21 avril, ni dans un avenir proche…

 

A lire aussi >> Affaire Bakary Gassama: la CAF persiste et signe !

fr-FR