Affaire Algérie – Cameroun.. Djamel Belmadi risque vraiment gros

Le sélectionneur de l’Algérie Djamel Belmadi risque de lourdes sanctions de la part de la Fédération internationale de football (FIFA) pour l’ensemble de son œuvre dans cette Affaire qui a éclaté à la suite du match face au Cameroun, comptant pour les barrages mondialistes.



L’ancien joueur de Manchester City est accusé d’avoir fait des déclarations incendiaires contre l’arbitre gambien Bakary Gassama lors de ses deux interviews accordées au site de la Fédération algérienne de football (FAF) et à la radio française « RMC ».

Le patron des « Fennecs » peut également faire objet d’une procédure disciplinaire pour avoir harcelé le referee gambien à l’aéroport  
Houari Boumediene – International.

Selon toute vraisemblance, les sanctions contre Djamel Belmadi devraient tombées dans les prochaines semaines, précisément avant la prochaine sortie de l’Algérie devant l’Ouganda, comptant pour les éliminatoires à la CAN 2023.

Tout porte à croire que Djamel Belmadi sera contraint de payer une lourde amende pour son manque de fair-play et ses tentatives d’intimider l’arbitre gambien Bakaray Gassama.

Connu pour son tempérament assez explosif depuis qu’il était joueur, le sélectionneur des « Verts » n’a pas réussi à gagner en maturité et continue de faire ses siennes sur le rectangle vert.