Affaire Bakary Gassama.. Et si la CAF donnait enfin raison à l’Algérie ?

L’arbitre gambien Bakary Gassama se trouve de nouveau dans l’œil de cyclone après sa prestation douteuse lors du match qui a opposé les libyens d’Al Ahly et les sud-africains d’Orlando Pirates, entrant dans le cadre de la demi-finale retour de la Coupe de la Confédération africaine.



Ayant privé l’ogre libyen d’un penalty tout fait, le referee gambien a été très critiqué par les inconditionnels des réseaux sociaux.

Certaines voix ont carrément incité la Confédération Africaine de football (CAF) à agir pour préserver la crédibilité de ses compétitions, surtout que Bakary Gassama est un récidiviste, comme en attestent ses erreurs commises lors de l’explication mondialiste entre le Cameroun et l’Algérie.

L’instance faitière du football africain a intérêt à prendre les mesures nécessaires pour faire développer le secteur d’arbitrage qui continue de faire des siennes au grand dam des puristes.

Ce nouveau scandale de Bakary Gassama risque de lui jouer des mauvais tours, lui qui était bien parti pour officier le match les marocains d’Al Wydad et les égyptiens d’Al Ahly, pour le compte de la finale de la Ligue des champions.