Anniversaire Mohamed Aboutrika: «L’Assassin Souriant» fête ses 44 ans

Né le 7 novembre 1978 à Gizeh en Egypte, le légendaire maître à jouer des Pharaons, Mohamed Aboutrika, double champion d’Afrique (2006 et 2008), fête aujourd’hui ses 44 printemps.

« Vous êtes une légende !» : ce compliment très élogieux fait par Didier Drogba à Mohamed Aboutrika après la finale de la CAN 2006, résume bien le talent hors norme de l’emblématique maître à jouer de la sélection égyptienne et d’Al Ahly du Caire.

Surnommé « L’Assassin Souriant » par ses fans en raison de sa redoutable efficacité devant les cages et de son sourire permanent, l’homme aux 104 apparitions avec les Pharaons (38 buts) a glané tous les titres possibles et imaginables en sélection comme en club.

En effet, et même s’il n’a jamais aspiré à connaître le gratin européen, Aboutrika a trusté pas moins de cinq Ligues des Champions africaines, quatre Supercoupes d’Afrique, sept titres de champion d’Égypte et trois Coupes d’Egypte sous la prestigieuse vareuse du géant cairote Al Ahly. Un palmarès tout simplement exceptionnel pour le natif de Gizeh qui s’impose comme étant l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football égyptien et africain.


Attaquant de soutien ou meneur de jeu, toujours élégant, passeur, dribbleur, buteur dans le jeu comme sur coup de pied arrêté, le redoutable Pharaon ne s’est pas arrêté qu’à ses exploits en club. Il a également fait étalage de tout son talent sous le maillot de sa sélection avec laquelle il contribuera efficacement à deux succès historiques en Coupe d’Afrique des Nations (2006 et 2008).

En 2006, c’est bien lui qui transforma, devant son public, l’ultime tir au but des Pharaons face à la Côte d’Ivoire. En 2008, il devient le héros de toute une Nation en marquant l’unique réalisation de la rencontre, dans le dernier quart d’heure, face aux Lions indomptables du Cameroun. Cette année-là, il fut élu footballeur africain de l’année par la BBC.