Mondial 2022 : Rigobert Song fier du « bourreau » du Cameroun !

Le sélectionneur des « Lions Indomptables », Rigobert Song, s’est montré fier de Breel Embolo, le « bourreau » du Cameroun, lors du match perdu devant la Suisse (0-1), comptant pour la 1e journée de la phase de poules de la Coupe du monde Qatar 2022.



« Nous n’avions plus d’essence après l’ouverture du score » a lancé le sélectionneur du quintuple champion d’Afrique dans la traditionnelle conférence de presse d’après-match.

« Je suis content et fier pour lui. Nous sommes régulièrement en contact. Il n’a pas célébré son but. C’est bien. La vie est ainsi faite. Il a choisi de jouer pour la Suisse » a-t-il poursuivi.

Une déclaration très fair-play de Rigobert Song qui n’a pas manqué de saluer celui qui a été le « bourreau » des « Lions Indomptables » en Coupe du monde.

Né à Yaoundé, Breel Embolo s’est exilé en Suisse très jeune avec avant de faire des passages avec le FC Bâle (2014-2016), Schalke 04 (2016-2019), Borussia M’gladbach (2019-2022) et l’AS Monaco (2022).

Pour rappel, ce dernier a obtenu son passeport suisse en 2014, ce que lui a permis de représenter la sélection helvétique à 60 reprises avec à la clé un bilan de 12 buts et 14 passes décisives.