Pourquoi le Wydad Casablanca a chassé Faouzi Benzarti ?

Le Wydad Casablanca, champion du Maroc, a décidé de ne pas renouveler le contrat de son entraîneur tunisien, Faouzi Benzarti.



Saïd Naciri, le président du club casablancais, a mis un terme à sa collaboration avec l’entraîneur tunisien surnommé « le chasseur de titres », après une expérience qui a duré 9 mois.

Ci-après 3 facteurs qui expliquent les raisons qui ont poussé le Wydad Casablanca à chasser Faouzi Benzarti.

L’échec continental

Le Wydad Casablanca a connu un cuisant échec lors de l’édition actuelle de la Ligue des champions de la CAF. 

En dépit d’un statut de favori, le récent lauréat du championnat marocain n’a pas réussi à surmonter l’écueil Kaizer Chiefs (Afrique du Sud) en demi-finale de la compétition.

Ce cuisant échec a été mal vécu par les supporteurs du WAC qui n’ont pas hésité à critiquer Faouzi Benzarti d’une manière virulente.

Le non-recours au turnover 

En dépit d’un effectif pléthorique, l’entraîneur tunisien a préféré reconduire le même onze de départ lors de la majorité des matchs du club en compétitions locales et continentales.

N’étant pas un fervent supporter de la politique du turnover, Faouzi Benzarti a commis l’erreur de surexploiter les joueurs titulaires, ce qui a fini par les faire perdre leurs meilleurs niveaux.

 

Une nervosité excessive

La nervosité de Faouzi Benzarti est devenue excessive lors des derniers matchs de l’équipe en championnat et en Ligue des champions.

Le comportement de l’entraîneur tunisien n’a pas été apprécié par l’opinion publique, qui l’a accusé de maltraiter ses joueurs.