RDC – Affaire pédophilie: la FECOFA passe à l’action !

La Fédération congolaise de football (FECOFA) a décidé de suspendre préventivement six entraineurs congolais pour leur supposée implication dans des affaires de pédophilie dans le football congolais.



Cette affaire a été soulevée par le site Sport News Africa qui a publié une enquête confirmant le recours à des pratiques de chantage sexuel par certains entraîneurs avec des jeunes joueurs évoluant dans des clubs congolais.

Plusieurs témoignages ont été recueillis qui ont fait l’effet d’une bombe dans la République Démocratique du Congo (RDC), ce qui a poussé le ministre des Sports, Serge Nkonde à demander d’urgence l’ouverture d’une enquête.

Chose faite, 6 entraîneurs ont été suspendus d’une manière préventive, en attendant que la justice ne se saisisse du dossier.

Avant la RDC, le Gabon a été terrassé par une pareille affaire et les autorités politiques ont dû intervenir pour sanctionner les fautifs.

Tout porte à croire que cette malveillante pratique est généralisée en Afrique, dans la mesure où plusieurs voix se sont élevées au Mali et en Zambie pour dénoncer certains abus sexuels sur les jeunes joueurs par des entraîneurs et des présidents de club.  

Du pain sur la planche pour la Fédération internationale de football (FIFA) et la Confédération africaine de football (CAF) pour exiger des explications aux fédérations nationales membres.