Une CAN, un but: 1968, Kalala écrit l’Histoire des Léopards

Depuis sa création en 1957, la Coupe d’Afrique des Nations s’est imposée au fil des éditions comme étant le rendez-vous phare des amateurs du ballon rond et de l’ensemble du sport africain.





Avec ses héros, ses buts mémorables, ses surprises, ses revers inattendus, ses succès tant espérés, la grande messe africaine nous a offert des moments inoubliables à l’image de sa 6ème édition de 1968 en Éthiopie qui a vu les Léopards de la République Démocratique du Congo inscrire pour la première fois de leur histoire le nom de leur pays au palmarès de la plus prestigieuse des compétitions africaines.

En effet, l’épreuve de 1968 qui accueillait huit nations, a été marquée par une génération exceptionnelle de Léopards. Ceux-ci ont à cette occasion gravé en lettres d’or leur nom dans le grand livre de la coupe africaine en s’adjugeant pour la première fois le sacre grâce notamment à un but mémorable signé par l’illustre buteur congolais Pierre Kalala Mukendi alias «Le Bombardier».

C’était un dimanche 21 janvier 1968, devant 35.000 supporters en transe au Stade Haïlé-Sélassié d’Addis-Abeba (aujourd’hui Addis Abeba Stadium) lorsque Kalala a fait parler la poudre, délivrant les siens lors de la grande finale face au tenant du titre ghanéen signant ainsi l’unique but de la rencontre (1-0).

Une réalisation historique qui a permis au «Congo Kinshasa» d’intégrer pour la première fois le palmarès de la CAN mettant ainsi un terme à la domination des Black Stars sur le continent africain.

Véritable phénomène du football congolais des années 60, le regretté Kalala qui nous a quitté le 30 juin 2015, a indéniablement marqué toute une génération tant au Congo qu’à travers le continent africain. Son sens du but, sa technique et ses exploits hors normes ont fait du mythique attaquant du Tout Puissant Englebert (devenu le Tout Puissant Mazembe), une légende.

Ce n’est d’ailleurs pas par hasard si beaucoup de jeunes Africains se donnent à ce jour pour surnom «Kalala». Un joueur qui n’est pas seulement l’un des plus grands de l’histoire des Léopards, mais sans doute le plus grand de tous !

Tout en espérant voir un autre joueur de la sélection congolaise le rejoindre sur son piédestal, nous vous proposons de revivre ce but historique en vidéo :




fr-FR