31 Mai 2002: Le jour où Bouba Diop a fait pleurer la France !

Le 31 mai 2002 demeurera à jamais gravé dans la mémoire collective du peuple sénégalais. En effet, les « Lions de la Téranga » ont créé la sensation au Mondial 2002 en battant la France, championne du monde en titre, en match d’ouverture de cet événement planétaire.





Pour sa première participation à la Coupe du Monde, le Sénégal n’avait pas, sur papiers, les atouts nécessaires pour résister à une équipe de France euphorique et emmenée par un Thierry Henry au sommet de son art.

Toutefois, c’était sans compter sur la détermination de la bande du défunt Bruno Metsu, qui, non seulement, a repoussé toutes les offensives tricolores, mais a réussi à créer la sensation et s’est imposée grâce à un but de l’autre défunt Bouba Diop.

Tout est parti d’une récupération d’Omar Daf, qui, dans la foulée, lance El Hadji Diouf qui se défait de son vis-à-vis, avant de centrer vers Bouba Diop. Ce dernier, après une première tentative repoussée, arrive à reprendre victorieusement dans les files de Fabian Barthez.

L’équipe de France avait largement le temps pour revenir dans le match (plus de 60 minutes), mais a eu toutes les peines du monde pour contourner la muraille sénégalaise.

Finalement, le double finaliste malheureux à la CAN résista aux assauts des « Bleus » et empocha sa première victoire dans une Coupe du monde.

La presse française n’en revenait pas après cette débâcle et s’est ouvertement attaquée aux « Bleus » allant jusqu’à les accuser de « suffisance et de manque d’humilité « , et ce face à des « Lions bien vaillants et jouant le match de leur vie ».



fr-FR