Qatar 2022 – Afnan Afif: «Tout le pays est en fête !»

Afnan Afif, sœur de l’attaquant de l’équipe du Qatar Akram Afif, s’est dite pleine de fierté lorsqu’elle a pris place au Stade Al Bayt lors du match d’ouverture et qu’elle a vu son frère porter les couleurs de l’équipe nationale à l’occasion de la Coupe du Monde.



Afnan Afif déclare : « Quand je me suis réveillé ce matin, j’avais l’impression que c’était l’Aïd. J’étais tellement impatiente que je n’arrivais plus à dormir et me suis réveillée bien plus tôt que d’habitude. Il faut comprendre, tout le pays est en fête actuellement ».

Elle indique : « Quand je vois mon frère jouer ces matchs je repense encore à des moments de notre enfance. On est tous très fiers de lui et on est convaincu qu’il peut performer au plus haut niveau, comme il l’avait fait pendant de la Coupe d’Asie en 2019. C’est hors du commun de le voir prendre part à une Coupe du Monde ».

Qatar 2022

Malgré la défaite du Qatar lors du match d’ouverture du Tournoi, la famille de l’attaquant qatarien est fière.

« Le voir entrer sur le terrain et fouler la pelouse, l’entendre chanter l’hymne et jouer le match c’était incroyable. On espère que le prochain match tournera plus en notre faveur » ajoute-elle.

La famille Afif est connue dans le monde du football puisque certains membres sont entraîneurs ou agents de joueurs. Akram Afif est ailier gauche du club qatarien d’Al Sadd et a été formé à l’Aspire Academy. Il a été nommé meilleur joueur d’Asie en 2019.

« Le football coule dans nos veines et tout a commencé avec mon père, Hassan, qui a commencé comme joueur et est ensuite devenu entraîneur » précise Afnan Afif. « Deux de mes frères sont également joueurs professionnels et mon frère aîné gère leur carrière. Et puis il y a moi, la benjamine de la famille. Je suis la plus jeune entraîneure de football au Qatar, j’ai en charge l’équipe féminine d’Al Arabi ».

« En grandissant, je me souviens être allée avec mon père au Al Markhiya Sports Club quand il était entraîneur. J’étais trop jeune pour comprendre le jeu mais j’avais l’habitude de m’asseoir sur les bancs et d’essayer de comprendre ce sport » abonde Afnan Afif.

« Avec le temps, j’ai appris à comprendre et décrypter le jeu. Akram m’a beaucoup appris, il m’a transmis tellement de choses ».

Afnan Afif se dit également incroyablement fière de voir le Qatar accueillir la première Coupe du Monde à se dérouler au Moyen-Orient et dans le monde arabe.

Elle déclare : « En tant que Qatarienne, je suis plus que fière de nous voir franchir un palier. Cela restera dans les livres d’histoire ».