FLASH : Après l’Égypte et l’Algérie, un 3e barragiste saisit la FIFA !

Décidément, les matchs des barrages qualificatifs au Mondial 2022 continuent de susciter de nouvelles polémiques.





Après l’Algérie puis l’Egypte qui ont saisi la Fédération internationale de football (FIFA) pour contester certains agissements qui ont eu lieu lors des matchs retour devant respectivement le Cameroun et le Sénégal, c’est au tour du Mali de saisir l’instance faitière du football mondial.

« A la 5e minute, nous avons marqué un but qui a été refusé. Immédiatement après le match nous avons formulé une requête que nous avons envoyée par le biais du commissaire au match à la FIFA. Donc nous avons fait une requête à la FIFA pour ce que nous qualifions par erreur d’arbitrage. C’est une grosse déception pour notre pays, quand tu vois ce que ces jeunes ont produit et que nous ne sommes pas à la Coupe du monde, il y a de la peine » peut-on lire sur le compte officiel de la Fédération malienne de football (FEMAFFOT).

Pour rappel, les « Aigles du Mali » se sont inclinés devant les « Aigles de Carthage » sur un score de 0-1, en score cumulé des matchs aller et retour des barrages mondialistes.

On voit pas mal comment la Fédération internationale de football (FIFA) peut donner suite favorable à toutes ces plaines qui fusent de la part des barragistes africains.

Pour rappel, les représentants du continent africain évolueront au Mondial dans les groupes suivants :

Groupe A : Qatar / Equateur / Pays – Bas / Sénégal
Groupe D : France / Australie ou Emirats arabes unis ou Pérou / Danemark / Tunisie
Groupe F : Belgique / Canada / Croatie / Maroc
Groupe G : Brésil / Serbie / Suisse / Cameroun
Groupe H : Portugal / Ghana / Uruguay / Corée du Sud



fr-FR