Ligue des champions CAF: Young Africans crie au match truqué !

Young Africans, est plongé dans une vive controverse à la suite de sa défaite en quart de finale retour de la Ligue des champions CAF face aux Mamelodi Sundowns (0-0, 2 tab 3). Les déceptions et les frustrations sont palpables au sein du club tanzanien, notamment suite à l’invalidation d’un but contesté de Stéphane Aziz Ki, attribué à une décision arbitrale controversée.

Young Africans affirme que cet incident aurait pu changer le cours du match en leur faveur, mais que l’arbitre mauritanien Dahane Beida n’a pas pris la peine de recourir à la vidéo pour examiner cette action litigieuse.

Young Africans vs Mamelodi Sundowns – Le but refusé en vidéo:

Dans une démarche formelle, les dirigeants tanzaniens ont ainsi officiellement déposé une plainte auprès de la Confédération Africaine de football, alléguant des pratiques frauduleuses lors du match en question.

Dans leur correspondance adressée à l’instance dirigeante du football africain, le club déclare: « Nous, représentants du Young Africans Sports Club, soumettons cette contestation conformément à la règle XVI du Règlement de la Ligue des champions de la CAF. » Ils estiment avoir été victimes d’un arbitrage partial, déclarant que « les actions de l’équipe arbitrale indiquent une tentative délibérée d’influencer l’issue du match en faveur des Mamelodi Sundowns, constituant un cas grave de match truqué ». Ils remettent également en question l’utilisation sélective de la VAR, soulignant que celle-ci semble se concentrer uniquement sur les fautes commises par Young Africans, négligeant ainsi des opportunités légitimes de marquer des buts.

Dans cette lettre, les dirigeants de Young Africans demandent une enquête approfondie de la part de la CAF pour élucider ces allégations et découvrir toute preuve d’erreur administrative ou de manipulation de match. Ils vont jusqu’à réclamer la disqualification des Mamelodi Sundowns, en vertu des règlements en vigueur, ce qui entraînerait leur propre qualification pour la suite de la compétition. >>Ligue des Champions CAF: calendrier et résultats

Young Africans porte plainte – Le communiqué:

La controverse de Motsepe: Le président de la CAF sous le feu des suspicions !

Cette situation délicate soulève des questions sur d’éventuels conflits d’intérêts, notamment en raison de la double casquette de Patrice Motsepe, président de la CAF et propriétaire des Mamelodi Sundowns. Bien que la gestion quotidienne du club ait été confiée au fils du milliardaire, cette affaire suscite néanmoins des doutes quant à l’impartialité de la décision qui sera prise.