« La CAF prise en otage ».. Qui arrêtera les dérapages de Fouzi Lekjaa?

Le président de la Fédération marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, continue de faire sa loi dans la Confédération Africaine de football (CAF), profitant notamment de la passivité de Patrice Motsepe, le président de l’instance faitière du football africain.





Profitant de son statut de membre influent dans le bureau exécutif de la CAF, le patron du football marocain ne se lasse pas de multiplier les coups bas afin de mettre les bâtons dans les roues des adversaires des « Lions de l’Atlas » et des clubs marocains.

Récemment, la sélection marocaine a disputé ses 6 matchs dans la phase de poules des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022 au Maroc, ce qui a complétement faussé la compétition.

Par ailleurs, Fouzi Lekjaa a tout fait pour son club cœur, le RSB Berkane, devienne un grand d’Afrique quitte à léser la majorité des clubs qui évoluaient en Coupe de la Confédération tout au long des dernières années.

Aussi, l’homme fort du football marocain a réussi à convaincre le bureau exécutif de la CAF de programmer la finale de la Ligue des champions de la CAF au « Stade Mohamed 5 » pour la seconde année consécutive.



fr-FR