L’Algérie gagne sa « guerre froide » contre Bakary Gassama

C’est désormais officiel, le seychellois Eddy Maillet n’est plus le président de la commission d’arbitrage au sein de la Confédération africaine de football (CAF).

N’ayant pas réussi dans sa mission qui consiste à restructurer de l’arbitrage africain, l’ancien referee international laisse sa place au rwandais Célestin Ntagungira.

Instructeur Technique auprès de la FIFA, l’ancien arbitre assistant tentera de rendre un semblant de crédibilité à un arbitrage africain accusé de partialité et d’incompétence.

Pour rappel, l’Algérie a fait un forcing de toute instance pour « chasser » Eddy Maillet de la présidence de la commission d’arbitrage pour avoir longtemps « couvert » son protégé Bakary Gassama.

L’arbitre Gambien est accusé par les algériens d’avoir précipité l’élimination de leur sélection nationale de la course pour la Coupe du monde Qatar 2022 en raison de ses erreurs jugées « inadmissibles », lors de la seconde manche du match face au Cameroun, comptant pour les barrages mondialistes.

Cette pression algérienne a fini par faire tomber des têtes dans la commission d’arbitrage de la CAF, dont notamment le désormais ancien homme fort Eddy Maillet.

fr-FR