Plaintes du Bénin et de l’Afrique du Sud : la CAF agit !

Réunie au Caire à l’occasion de son assemblée générale extraordinaire, la Confédération Africaine de Football (CAF) a pris de nouvelles décisions afin de remettre l’arbitrage africain sur les rails.





Selon le correspond de « Foot Afica » dans la capitale égyptienne, l’organe chargé de gérer le football africain a décidé, en concertation avec la FIFA, de licencier le seychellois Eddy Maillet, un haut responsable du commission d’arbitrage.

Par ailleurs, la CAF envisage de créer un nouvel organe chargé de diriger l’arbitrage sur le continent africain.

Cette décision intervient après les deux plaintes déposées par la Fédération béninoise de football et la Fédération sud-africaine de football à la FIFA, contestant l’arbitrage du  gabonais Eric Otogo-Castane et du Sénégalais Maguette Ndiaye.

Les deux fédérations n’ont pas hésité à saisir la FIFA en guise de protestation, après les défaites concédées par leurs équipes nationales, devant respectivement la République Démocratique du Congo et le Ghana, en qualifications mondialistes.

Patrice Motsepe, le nouveau patron du football africain, semble, plus que jamais, décidé à développer le secteur d’arbitrage, qui demeure le maillon faible du football africain.



fr-FR