« Plus droit à l’erreur ».. L’Algérie met la pression sur la CAF !

L’Algérie ne se lasse pas de mettre la pression sur la Confédération africaine de football (CAF) depuis son élimination de la course pour la Coupe du monde Qatar 2022.





Convaincu de la justesse de sa position, le pays nord-africain a fait une immense campagne sur la scène internationale pour dénoncer ce qu’elle appelle le « vol du siècle », en faisant référence au match face au Cameroun, comptant pour les barrages mondialistes.

La Fédération algérienne de football (FAF) est allée très loin en déposant une plainte contre l’arbitre gambien Bakary Gassama auprès de la commission d’arbitrage de la Fédération internationale de football (FIFA)

La prestation arbitrale de Gassama a été longuement débattue lors de la dernière visite de Patrice Motsepe, le président de la Confédération africaine de football, en Algérie.

A l’issue de cette visite de travail, des têtes sont tombées dans la commission d’arbitrage, dont notamment le seychellois Eddy Maillet et l’Egyptien Essam Abdelfattah.

Bien qu’éliminée du Mondial, l’Algérie a réussi à gagner la guerre des coulisses et semble devenir très influente dans le giron du football africain.



fr-FR