Salah et Mané… Les dessous d’une rivalité afro-africaine à Liverpool

Le Liverpool FC a réussi à retrouver son lustre d’antan ces dernières années, avec à la clé un titre de champion d’Europe en 2019 et un titre de champion d’Angleterre en 2020, qui est venu mettre un terme à une disette qui a perduré 30 ans.

Ce retour aux premiers plans des « Reds » a coïncidé avec la présence des deux attaquants africains, l’Egyptien Mohamed Salah et le Sénégalais Sadio Mané qui ont constitué la force de frappe de l’équipe tout au long des trois dernières saisons.

Ayant disputé 204 matchs sous la casaque « rouge », le « Pharaon » a marqué 126 buts, tout en offrant 49 passes décisives. De son côté le « Lion » a pris part à 219 matchs avec Liverpool couronnés de 97 buts et 43 passes décisives.

Les altercations entre les deux stars africaines sont devenues un pain quotidien, à tel point que l’entraineur Allemand Jürgen Klop a dû intervenir à maintes reprises pour tempérer les ardeurs, mais en vain.

Ci-après trois raisons qui expliquent les dessous de cette rivalité afro-africaine à Liverpool.

Une guerre d’égo

Les multiples tensions qui sont apparues entre Salah et Mané laissent présager la présence d’une guerre d’ego.

Habitués à un statut de stars dans leurs deux sélections respectives, les deux joueurs africains veulent conserver ce statut à Liverpool, ce qui finit souvent par raviver leur rivalité.

Le prix du joueur africain de l’année

Les deux joueurs se sont disputé le titre de meilleur joueur africain à maintes reprises ces dernières années.

En effet, Salah a été plébiscité joueur africain de l’année en 2017 et 2018, avant que Mané ne remporte ce titre individuel en 2019.

Cette récompense décernée annuellement par la CAF a rendu la concurrence plus farouche entre les deux joueurs, ce qui a eu des répercussions néfastes sur leur relation.

L’individualisme exagéré

De l’avis de la majorité des observateurs, l’individualisme exagéré des deux joueurs a fini par envenimer leur relation sur et en dehors des terrains.

fr-FR