« Un commando diplomatique ».. L’Algérie contre-attaque dans l’affaire du siècle !

Le candidat à la présidence de la Fédération algérienne de football (FAF), Abdelhakim Serrar, a confirmé avoir mis en place une équipe chargée de la guerre des coulisses, et ce dans le but de protéger la sélection algérienne des agissements de ses différents adversaires sur le continent.





« Un commando diplomatique a été mis en place et ce dans le but d’assurer que nos adversaires ne profitent pas des coulisses pour nous battre d’une façon irrégulière » a lancé l’ancien président de l’Entente de Sétif dans une déclaration accordée au site « awras ».

« j’ai été très marqué par les événements du match face au Cameroun qui ont précipité la sortie de la sélection algérienne par la petite porte des éliminatoires à la Coupe du monde Qatar 2022. » a-t-il poursuivi.

« On fera tout pour être bien représenté dans la Confédération Africaine de football (CAF) et dans la Fédération internationale de football (FIFA), et ce dans le but de défendre les intérêts du football algérien. » a-t-il conclu.

On connaîtra le nouveau patron de l’instance faitière du football algérien le 7 juillet, à l’issue des élections qui auront lieu dans le siège de la FAF.



fr-FR