Affaire Togo vs Congo.. la FIFA s’en mêle

La Fédération internationale de football (FIFA) n’est pas restée les bras croisés à la suite des agissements qui sont survenus lors du match opposant le Togo au Congo, pour le compte des qualifications à la Coupe du monde Qatar 2022.



Selon les médias togolais, les joueurs de la sélection du Congo-Brazzaville ne se sont pas comportés d’une façon exemplaire, à l’issue du match comptant pour la 4ème journée des qualifications à la Coupe du monde Qatar 2022.

les « Diables rouges » se sont pris à l’arbitre guinéen Touré Ahmed Sékoun. Ils ont,  également, saccagé leur vestiaire, tout en s’attaquant à certains présents dans la zone mixte.

Prenant note du rapport du commissaire du match et conformément à l’article 12 de son code disciplinaire, l’instance internationale a sanctionné Fernand Destin Mayembo, le capitaine de la sélection congolaise de quatre matches. Ce dernier devrait également payer une amende de 5000 francs suisses, soit la même amende infligée à la fédération congolaise de football. 

Avec 4 points seulement à son actif  dans la poule « H », le Congo-Brazzaville ne prendra pas part au 3ème tour des qualifications à la Coupe du monde Qatar 2022.

Supérieur sur tous les points, le Sénégal a tué définitivement  le suspense dans son groupe et s’impose, déjà, comme l’un des grands favoris de la zone Afrique pour se qualifier à la prochaine édition de la Coupe du monde.