Le geste très classe du « raciste » Belmadi envers les migrants subsahariens

Le sélectionneur de l’Algérie Djamel Belmadi a été critiqué d’une façon très virulente à la suite de sa récente déclaration accordée au site de la Fédération algérienne de football (FAF).



Taxé de « raciste » et de « xénophobe », l’ancien joueur du Paris Saint-Germain n’a pas été épargné par plusieurs observateurs, dont notamment l’ancien arbitre international français Tony Chapron qui l’a accusé de « médiocre ».

Ces attaques personnelles à l’encontre de Djamel Belmadi ont poussé d’anciens et actuels joueurs à le défendre, comme ce fut le cas d’Abdeslem Ouaddou, l’ancien défenseur des « Lions de l’Atlas ».

« Lorsque je jouais au Qatar, Djamel a accueilli et pris personnellement sous son aile il y a quelques années un groupe de migrants africains dans une très grande difficulté financière, hébergement…Donc dire qu’il est raciste est un mensonge. » avait-il écrit sur son compte officiel sur « Twitter ».

Un témoignage assez émouvant qui confirme les qualités humaines exceptionnelles du sélectionneur de l’Algérie, même si son impulsivité continue de lui jouer de très mauvais tours.

Il va sans dire que Djamel Belmadi a besoin de tempérer plus ses ardeurs pour garder son image de marque intact.