Samuel Eto’o hausse le ton.. Que risque Djamel Belmadi ?

La récente sortie médiatique de Djamel Belmadi n’a pas été particulièrement appréciée par Samuel Eto’o, le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), qui a répliqué d’une manière assez énergétique.



« L’intéressé sous-entend que le résultat du match aurait été faussé au détriment de l’Algérie par l’arbitre et une conspiration de 2 ou 3 personnes » peut-on lire dans le communiqué de l’instance faitière du football mondial.

« Le Cameroun se réserve le droit de porter l’affaire dans les prochains jours devant la commission d’éthique de la FIFA. » a poursuivi le communiqué.

Le sélectionneur des « Fennecs » risque vraiment gros si la commission d’éthique de la FIFA ouvre une enquête sur ses déclarations jugées « inappropriées » par plusieurs personnes.

Cette nouvelle affaire « Djamel Belmadi » risque de ternir encore plus l’image du football africain, qui continue de manger son pain noir en raison, entre autres, des agissements extra-sportifs.

A quelques mois du coup d’envoi de la Coupe du monde Qatar 2022, le football africain a plus que jamais besoin de sérénité pour permettre aux représentants du continent de bien préparer ce méga évènement footballistique.