Dortmund-Bayern: Le Top 5 des Klassikers les plus marquants !

Les époustouflants duels entre les deux titans de la Bundesliga, le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, sont fréquemment marqués par une rivalité féroce, une intensité enflammée, et des instants de pur enchantement.

Dans ce texte, nous allons explorer les cinq Klassikers les plus inoubliables des quinze dernières années, et revivre ensemble ces rencontres exceptionnelles qui ont laissé une empreinte indélébile dans l’histoire du football allemand.

A lire aussi: >>Hummels, Lewandowski, Götze… Le Top 10 des joueurs passés par Munich et Dortmund !

Bayern 1-3 Dortmund (26 février 2011)

Malgré une disette de plus de deux décennies sans victoire sur le sol bavarois, l’équipe dirigée par Jürgen Klopp, la plus jeune jamais alignée par le Borussia Dortmund en Bundesliga avec une moyenne d’âge de 22,8 ans, a triomphé avec brio lors de la saison 2010-2011 en s’imposant 3-1 à l’Allianz Arena, grâce à des réalisations signées Sahin, Barios et Hummels.

Cette victoire écrasante à l’extérieur a clairement établi la supériorité de Dortmund cette saison-là. Avec une avance de 16 points après cette rencontre, les protégés de Klopp ont pu aborder sereinement la fin de la saison, le septième titre de l’histoire du club était désormais à portée de main.

 

Dortmund 1-0 Bayern (11 avril 2012)

Alors que les deux équipes se livrent une bataille acharnée dans la lutte pour le titre, le Borussia Dortmund accueille le Bayern Munich au Signal Iduna Park lors de la 30ème journée. Ce soir-là, l’unique but marqué par Lewandowski contre son futur club en Bundesliga permet à Dortmund de s’imposer. La rencontre est également marquée par le penalty manqué de Robben, une première pour le Néerlandais dans le championnat allemand.

Ce fait de jeu crucial a eu un impact décisif, car le Bayern a perdu le match, laissant le Borussia Dortmund prendre 6 points d’avance en tête de la Bundesliga et s’envoler vers son deuxième titre consécutif.

 

Dortmund 1-2 Bayern (25 mai 2013)

En 2013, la Ligue des Champions a vu s’opposer les deux géants du football allemand, le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, dans une finale de légende. Après la victoire décisive de Dortmund dans la course au titre de la Bundesliga un an plus tôt, le Bayern a pris sa revanche en remportant brillamment sa cinquième couronne européenne.

Le triomphe des Bavarois a privé le BvB d’un deuxième sacre tant convoité dans la compétition la plus prestigieuse du continent, marquant ainsi l’apogée du règne du football allemand sur le ballon rond européen à cette époque.

 

Dortmund 0-2 Bayern (17 mai 2014)

Douze mois après avoir décroché le prestigieux trophée européen, le Bayern Munich est à nouveau confronté au Borussia Dortmund lors d’une rencontre déterminante. En finale de la Coupe d’Allemagne, les joueurs de Pep Guardiola ont triomphé sur le terrain de l’Olympiastadion de Berlin face à la formation de Klopp pour décrocher un doublé national, la Bundesliga ayant déjà été acquise.

Lors de cette rencontre historique, Arjen Robben a ouvert le score en prolongation à la 107e minute, devenant ainsi le premier joueur de l’histoire à inscrire des buts dans trois finales de la Coupe d’Allemagne. Thomas Müller a ensuite ajouté son nom à la feuille de match en marquant dans les dernières secondes, mettant fin à tout suspense et scellant définitivement la victoire du Bayern.

 

Bayern 6-0 Dortmund (31 mars 2018)

La saison 2017/2018 a laissé aux supporters du BVB des souvenirs amers, notamment après leur cuisant revers subi face au Bayern sur le score ahurissant de 6-0 ! Le match, qui a vu les « Rekordmeisters » briller de mille feux dès la première mi-temps, s’est soldé par une véritable humiliation pour les joueurs de la Ruhr, relégués à la troisième place du classement avec un déficit de 21 points sur les Bavarois.

Un triplé de Lewandowski et des buts signés James, Müller et Ribéry ont porté un coup fatal aux espoirs des « Borussen« , tandis que le Bayern qui caracolait en tête de la Bundesliga sera couronné champion en fin de saison. Cette défaite restera sans doute gravée dans les mémoires comme l’une des plus terribles de l’histoire du club.