Affaire Diawara.. Le Ramadan pose problĂšme en Ă©quipe de France !

La FĂ©dĂ©ration française de football (FFF) a interdit aux joueurs musulmans de prendre part aux rassemblements des diffĂ©rentes Ă©quipes de France s’ils tiennent Ă  faire le jeĂ»ne pendant le Ramadan.

Une note en ce sens a été adressée à tous les sélectionneurs pour faire respecter le principe de la laïcité dont défend la république française.


« J’ai rĂ©affirmĂ© que c’est dans ce cadre de neutralitĂ© que nos sĂ©lections fonctionnent concrĂštement, ça veut dire que nous ne modifions pas les conditions d’exercice de nos sĂ©lections pour des critĂšres religieux » a prĂ©cisĂ© Philippe Diallo, le patron du football français.

Mahamadou Diawara sonne la révolte 

Le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais a refusĂ© d’appliquer les consignes de l’organe chargĂ© de gĂ©rer le football français et a dĂ©cidĂ© de zapper le rassemblement de l’Ă©quipe de France des moins 19 ans.

Un sursaut d’orgueil qui pourrait inciter les autres joueurs musulmans, privĂ©s de faire leur devoir religieux, de lui emboiter le pas. 

Cette affaire Mahamadou Diawara pourrait pousser le Mali à faire le forcing afin de convaincre le joueur de changer sa nationalité de française à malienne.

AgĂ© de 19 ans, ce dernier a Ă©tĂ© formĂ© au Patis Saint-Germain avant de rejoindre l’Olympique Lyonnais lors du mercato estival 2023.