Salaires: Aliou Cissé et Jalel Kadri, les parents pauvres des sélectionneurs du Mondial 2022 !

A l’approche du coup d’envoi du Mondial 2022 qui se déroulera au Qatar du 21 novembre au 18 décembre, le média spécialisé Finance Football a dévoilé les salaires des 32 sélectionneurs de la compétition suprême.

Allemagne, Angleterre, France, voici le podium de la Coupe du Monde 2022 si l’on prend en compte les émoluments des sélectionneurs de l’épreuve phare du sport-roi.

En effet, et selon la même source, c’est le coach allemand Hans-Dieter Flick qui trône sur le panthéon des sélectionneurs les mieux payés de la grande messe du football mondial avec un chèque de 6,5 millions d’euros par an. Le patron de la Mannschaft est en poste depuis août 2021 suite à son départ du Bayern Munich.

Autres grandes nations, autres gros salaires: Le sélectionneur des « Three Lions » de l’Angleterre, Gareth Southgate, qui a vu son salaire revalorisé en novembre dernier, occupe quant à lui la seconde marche du podium avec 5,8 millions d’euros par an, tandis que Didier Deschamps, en charge de l’Equipe de France depuis plus de dix ans, complète le podium avec 3,8 M€.

L’Afrique, lanterne rouge !

Bien plus bas dans le classement, on retrouve les cinq sélectionneurs de nos représentants africains au Qatar avec l’expérimenté technicien bosnien du Maroc Vahid Halilhodžić (19ème avec 920.000 €) qui devance le patron des Black Stars Chris Hughton (27ème avec 400 000 euros), tandis que Rigobert Song (30e, Cameroun) et Aliou Cissé (31e, Sénégal) les talonnent avec respectivement 340.000€ et 310.000€ annuels.

Il convient de noter que le sélectionneur des Aigles de la Tunisie, Jalel Kadri, figure, loin, très loin de ses prestigieux homologues. Avec 130.000 euros par an, soit… 50 fois moins que Hans-Dieter Flick, le technicien tunisien occupe l’ultime position du panthéon des coaches les mieux rémunérés du Mondial 2022.

On peut juste espérer que le classement de Kadri parmi les entraîneurs les mieux payés de la CDM 2022 ne sera pas à l’image du parcours des Aigles au Qatar

Ci-après le classement des sélectionneurs les mieux payés du Mondial 2022:

(Salaire annuel en euros / Les salaires de nos représentants africains en rouge)

1) Hans-Dieter Flick (ALLEMAGNE) – €6.500.000 par an

2) Gareth Southgate (ANGLETERRE) – €5.800.000

3) Didier Deschamps (FRANCE) – €3.800.000

4) Tite (BRESIL) – €3.600.000

5) Louis van Gaal (PAYS-BAS) – €2.900.000

6) Gerardo Martino (MEXIQUE) – €2.900.000

7) Lionel Scaloni (ARGENTINE) – €2.600.000

8) Félix Sánchez Bas (QATAR) – €2.400.000

9) Fernando Santos (PORTUGAL) – €2.250.000

10) Murat Yakın (SUISSE) – €1.600.000

11) Paulo Bento (CORÉE DU SUD) – €1.300.000

12) Graham Arnold (AUSTRALIE) – €1.300.000

13) Gregg Berhalter (USA) – €1.250.000

14) Roberto Martínez (BELGIQUE) – €1.200.000

15) Kasper Hjulmand (DANEMARK) – €1.150.000

16) Luis Enrique (ESPAGNE) – €1.150.000

17) Hervé Renard (ARABIE SAOUDITE) – €1.100.000

18) Hajime Moriyasu (JAPAN) – €1.050.000

19) Vahid Halilhodžić (MAROC) – €920.000

20) Diego Alonso (URUGUAY) – €860.000

21) Gustavo J. Alfaro (EQUATEUR) – €770.000

22) Dragan Stojković (SERBIE) – €650.000

23) Dragan Skočić (IRAN) – €650.000

24) Zlatko Dalić (CROATIE) – €550.000

25) Czesław Michniewicz (POLOGNE) – €500.000

26) John Herdman (CANADA) – €480.000

27) Chris Hughton (GHANA) – €400.000

28) Rob Page (PAYS DE GALLES) – €380.000

29) Luis F. Suárez (COSTA RICA) – €350.000

30) Rigobert Song (CAMEROUN) – €340.000

31) Aliou Cissé (SENEGAL) – €310.000

32) Jalel Kadri (TUNISIE) – €130.000

 

A lire aussi : >>Mondial 2022: un stade du Qatar transporté en… Afrique !

fr-FR